Le Bosquet

Foyer d'Accueil Spécialisé
Accueil de Jour
Foyer d'Accueil Médicalisé

Le Foyer Le Bosquet a pour mission d'accompagner les personnes en favorisant leur inscription individuelle dans un collectif.

 

  • Un encadrement qualifié et des projets innovants garantissent l’efficience de l'accompagnement.

  • Un lieu de vie ouvert au coeur de la petite ville de Salies du Salat, ses commerces, ses activités sportives et cultu­relles auxquelles participent les résidents qui le désirent.

  • Un lieu de vie convivial qui respecte et favorise les évolutions de chacun quel que soit son niveau d’autono­mie ; offrant différents types d'accompagnement avec des hébergements adaptés et personnalisés (accueil collectif sur un groupe de vie, hébergement individuel); ayant su conserver une cuisine tradition­nelle privilégiant l’approvision­nement local dans cette région de montagne.

  • Un lieu qui a l’ambition d’être éducatif et théra­peutique, s’appuyant sur des activités de mise en situation professionnelle en milieu ordinaire (gestion d’une ferme équestre, entretien d’espaces verts) encadrées par des profes­sionnels.

  • Un lieu de vie qui développe une réelle capacité à créer du lien avec son environnement, plaçant la bientraitance au coeur de ses préoccupations.

  • Un lieu accueillant où la vie collective est une force d’entraide et d’évolution individuelle…

 

 

Mais ce qu’est le Foyer aujourd’hui est le fruit d’un long travail et d’une riche expérience.

 

C’est en effet en 1968, qu’une idée nouvelle naît dans le secteur social : il faut créer des foyers de vie pour héberger, sans limitation de durée, des personnes adultes en situation de handicap dont l’état ne permet pas le placement ou le maintien en Centre d’Aide par le Travail mais ne justifie pas le pla­cement ou le maintien en Hôpital Psychiatrique ou en Maison d’Accueil Spécialisée.

Le 1er octobre 1968, Le Bosquet est agréé pour accueillir 30 hommes de plus de 16 ans et sans limitation de durée.

Le 22 octobre, il ouvre ses portes dans une ancienne pension de famille construite au tout début du siècle dernier sur un terrain de 3 600m².

Le 3 août 1979, la conversion du Foyer en Maison d’Accueil Spécialisée est refusée par le Service Régional de l’Action Sanitaire et Sociale mais une petite extension de 6 places est actée, portant l’effectif à 36.

Le 19 novembre 1979, l’acquisition est faite de 28 364 m2 de terrain supplémentaire situés à l’arrière du bâtiment.

En avril 1981, la capacité du Foyer d’Accueil Spécialisé « Le Bosquet » est portée de 36 à 46 places.

En 1983, des travaux aboutissent à la mise en service de deux bâtiments de type maison individuelle, qui abritent deux groupes de vie de 10 personnes, une infirmerie, une lingerie, deux salles à manger et la cui­sine. Ils permettent d’aérer l’hébergement qui s’effectue désormais en chambre individuelle ou double.

Par agrément du 26 janvier 1989, le mode d’accueil s’étoffe d’une section de huit places en demi-internat. La capacité de l’internat est, quant à elle, augmentée de 2 places pour passer à 48 lits. L’effectif total est ainsi porté à 56 résidents. 

 

L'essor des activités de la journée

 

Dans le même temps, les travaux agricoles proposés tendent à céder la place à l’entretien d’es­paces verts chez des particuliers et des collectivités territoriales.Le projet d’un centre équestre animé par deux moniteurs d’atelier et un moniteur d’équitation encadrant un groupe de résidents est mis en oeuvre. Une ferme située à Mane est achetée le 26 septembre 1989 afin d’installer cette activité. Le 13 août 1994, elle est totalement détruite par un incendie ; elle sera reconstruite en 1995.

La prise en compte du vieillissement des résidents accueillis depuis l’ouverture 

Dès 1985, une réflexion sur le devenir des personnes à faible autonomie et des personnes handicapées vieillissantes est engagée dans l’établis­sement. Dix ans plus tard, une équipe de jour chargée de proposer des activités adaptées aux besoins de ces personnes est créée.

 

En mars 1997, le Conseil d’administration donne son accord pour créer à l’intérieur de l’établissement, à titre expérimental, un groupe spéci­fique appelé « Club des aînés » regroupant 9 résidents.

20 septembre 2002, Le travail réalisé par le personnel au sein de ce groupe conduit à la construction d’une structure spécifique non médi­calisée qui peut accueillir 13 résidents. Cette unité de vie présente un in­térêt particulier dans la mesure où elle offre un sas de préparation à une orientation vers une structure extérieure de type FAM, MAS et EHPAD.

Le 2 avril 2009, l’octroi de 5 places de Foyer d’Accueil Médicalisé per­met de prolonger la durée d'accompagnement des résidents confrontés à des problématiques de vieillissement et de dépendance précoces et dote l’établissement d’un plateau médical plus important dont bénéficie l’ensemble des personnes accueillies.

Le rajeunissement et la mixité

Le 2 mai 2005 : Introduction de la mixité

Cette question a été longuement mûrie. En effet, un environnement exclusivement masculin ne reflétait pas la réalité sociale et privait les résidents d’un panel de relations interpersonnelles.

La réhabilitation du bâtiment le plus ancien avec l’aménagement de chambres et salles de bains réservées aux filles, menée conjointement avec un travail de formation aux questions touchant à la mixité, a permis d’élargir l’univers strictement masculin de l’établissement.

L’accueil de jeunes filles favorise un véritable renouveau et apporte une dimension qui manquait à l’épanouissement de chaque personne.

 

Espace Réservé

 
  • FAS : 51 places

  • FAM : 5 places

  • Acc de J : 8 places

26 boulevard du sel

31260 Salies du Salat

Directeur :

M Ali BENARFA

05.61.98.48.70

Les différents moyens mis à disposition des usagers doivent garantir autant que faire se peut un accompagnement personnel tout au long de son parcours.

Pour cela l’environnement technique et humain est prépondérant.

Le foyer est organisé comme un dispositif institutionnel centré sur les personnes dans le respect des recommandations de l’ANESM dans le but de répondre à leurs besoins.

Un dispositif patrimonial qui offre plusieurs modes d'accompagnement en internat et en journée.

  • Le groupe de vie « Arc en Ciel ». Ce bâtiment accueille 9 résidents sur deux étages. Chacun des résidents bénéficie d’une chambre individuelle dotée d’une salle de bain. Une salle de groupe leur permet de prendre leur petit déjeuner. Les travaux de mise aux normes « Accessibilité » ont été réalisés début 2016.

  • Les groupes de vie « Soleil » et « Hirondelles ». Ces deux bâtiments identiques ont la possibilité d’accueillir respectivement 8 et 9 résidents. Des travaux engagés fin 2016 sur le groupe « Hirondelles » dotent les chambres de salle de bain et respectent les normes « Accessibilité ». Ce groupe sera doté d’une chambre pour l’accueil de stagiaires dans le cadre de notre procédure d’admission. Des travaux identiques sont prévus fin 2017 pour le groupe de vie « Soleil ».

  • Le groupe « Cagire » accueille 19 résidents en chambre individuelle dans le respect des normes en vigueur. Cinq ré­sidents ont une orientation MDPH de type FAM. Cette struc­ture dispose d’une cuisine aménagée et de plusieurs espaces de détente : salle de bain thérapeutique, bibliothèque, salle informatique, salle d’activités manuelles…

  • La Villa Castiau, située au coeur de la commune de Salies du Salat, accueille 7 résidents dans un parcours d'émancipation éducative. Cette résidence est louée à la Société Les Châlets.

  • La Villa Val de Plaisance, située non loin du « Bosquet », accueille trois résidents en colocation. L'accompagnement éducatif est adapté pour faciliter leur inclusion sociale.

  • Les Villas situées Rue des Violettes et avenue du donjon, qui accueille chacune 1 résident, peuvent être consi­dérées comme un sas de sortie définitive de l’établissement.

  • Un centre équestre : cet équipement spacieux ouvert au public accueille 27 chevaux. Il est géré par une équipe de 4 personnes encadrant 16 résidents.

  • Trois ateliers d’entretien d’espaces verts : ces ateliers sont occupés par 4 équipes de 8 résidents encadrées par 4 mo­niteurs d’atelier.

  • Plusieurs salles d’activités : elles sont utilisées par le personnel éducatif pour animer des activités éducatives et pé­dagogiques : poterie, musique, cinéma, lecture, informatique, coiffure, cuisine, jeux de société.

Pour l’ensemble de ces groupes de vie les objectifs généraux sont :

  • Structurer le groupe en tenant compte des individualités

  • Maintenir les acquis

  • Favoriser l’épanouissement des résidents

  • Favoriser leur autonomie en travaillant leur inclusion

  • Garantir un accompagnement adapté

  • Les objectifs opérationnels sont :

  • Apprendre à chacun et chacune à vivre le quotidien avec l’autre sexe (mixité).

  • Faire en sorte que chaque résident « agisse » le plus possible dans sa vie quotidienne.

  • Améliorer la socialisation de chacun (utilisation de la vie de groupe).

  • Responsabiliser chacun et chacune à partir de ses potentialités.

  • Individualiser l'accompagnement

  • Apporter des repères pour les sécuriser en proposant un accompa­gnement contenant et adapté

  • Soutenir les projets personnels

L’ensemble des professionnels est diplômé. La politique de recrutement se base sur du personnel qualifié, gage d'un accompagnement de qualité.

Les relations entre le personnel de l’établissement sont basées sur une confiance réciproque qui permet un apaisement des tensions. Le travail se fait sur une logique de reconnaissance mutuelle avec une participation au processus de réflexion et de décision.

C’est la recherche de la qualité des liens entre les professionnels qui structure de manière contenante l'accompagnement des résidents. Notre volonté constante est bel et bien de permettre les conditions in­dispensables au développement d’une dynamique d’équipe.

L'action éducative n’est efficace que si elle est le résultat d’une réflexion partagée entre les membres d’une équipe aux identités professionnelles différentes.

L’équipe interdisciplinaire se doit de dépasser les appartenances à des services ou à des groupes de vie. Les métiers et les compétences qu’il convient d’affirmer et de différencier doivent, in fine, être complémen­taires.

L'accompagnement est moins lourd dès lors que pensé et porté à plu­sieurs. Il en va de même pour la prise de risque éducative qui est soute­nue par l’ensemble et non par un professionnel isolé.

 
 
En voir plus
 
Mairie
de Salies du Salat

Le foyer a la particularité d’accueillir des personnes adultes dont le handicap ne leur permet pas ou plus d’exercer une activité professionnelle. Ces personnes bénéficient cependant d’une autonomie suffisante pour participer à des activités éducatives et sociales qui sont au coeur de l’offre de service proposée par le Foyer Le Bosquet.

 

L’admission dans l’établissement ne peut intervenir qu’après une notification d’orientation en foyer de vie par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Après examen de la demande par le Directeur et le médecin psychiatre, une rencontre est organisée avec la personne et son représentant légal.

 

Toute demande d’admission, tant pour le FAS que pour le FAM, doit être formalisée et accompagnée d’un dossier comprenant obligatoirement :

  1. la notification d’orientation délivrée par la C.D.A.P.H (Commission des Droits et de l’Autonomie de la Personne Handicapée).

  2. les données médicales transmises au Médecin de l’établissement sous pli confidentiel.

  3. un rapport retraçant le parcours, le degré d’autonomie et le mode de vie actuel du postulant, ainsi que les conséquences du handicap présenté.

 

Le dossier permet au médecin psychiatre de juger de la nécessité d’un entretien préalable à toute mise en place des stages dans l’établissement.

 

Un stage d’observation, qui fait l’objet d’une Convention, est mis en place pour une durée permettant de mesurer les conditions de réalisation du projet de la personne. Il permet à la Commission d’admission, composée du directeur, du médecin psychiatre, du chef de service éducatif et de toute personne susceptible d’apporter un éclairage complémentaire, de donner un avis argumenté.

A l’issue de ces différentes étapes et au vu de leurs conclusions, l’admission est prononcée par le directeur.

 

Dès l’admission et avant la signature du contrat de séjour, le livret d’accueil et le règlement de fonctionnement sont remis au nouvel entrant.

 

Toutes les coordonnées de RESO

Adresse

13 Rue André VILLET

Périsud 3

31400 Toulouse

Adresse postale

13 Rue André VILLET

Périsud 3

CS 34211

31432 Toulouse Cedex 4

Téléphone

05.62.71.67.90

Nous adresser un mail

Merci de noter que ce formulaire n'est pas destiné à la transmission d'informations confidentielles